Bouledogue francais : Look et histoire
 

Retour Bouledogue francais

Bouledogue francais

Groupe 9 : Chiens d'Agrément et de Compagnie

Son look Son look

Le bouledogue français est un petit chien à l'allure effrontée et vivace est puissant malgré sa petite taille. Tout en lui est court et ramassé : sa face courte et camuse, son corps bréviligne, ses membres et sa queue. Éveillé, actif, intelligent, s'intéressant à tout ce qui l'entoure, courageux et entreprenant, c'est un sportif, très musclé, doté d'une solide ossature. Ses yeux, de couleur foncée, assez grands, bien ronds, brillants et pénétrants, à l'expression éveillée et ses oreilles droites et mobiles sont des éléments importants de son charme et de son succès. Son poil est serré, brillant et doux. Côté couleur, toute les nuances du fauve sont admises, du rouge au café au lait. Il peut être uniformément fauve, bringé ou non, ou à panachure limitée moyenne ou envahissante. Le poids du bouledogue français ne doit pas être inférieur à 8 kilogrammes, ni supérieur à 14 kilos. La taille, qui varie entre 25 et 35 cm, est proportionnée au poids.

Son histoire Son histoire

Le Bulldog anglais, croisé avec des terriers pour réduire sa taille, est à l'origine du bouledogue français. De nouveaux croisements effectués avec des races indéterminées par des éleveurs passionnés dans les quartiers populaires de Paris dans les années 1880 ont donné naissance au Bouledogue français actuel. Le standard de la race a été fixé vers 1898 et a peu évolué depuis. Au départ, le bouledogue avait une double utilité : ratier et gardien. Rien d'étonnant à ce qu'il devienne le chien favori des bouchers et des marchands de vin dont il gardait les entrepôts et les écuries. Avec son caractère vif et intelligent il sort vite des écuries ! Au début du XXe siècle on le retrouve chez les nobles, les riches et jusque dans les cours royales, mais aussi sur les « fortif' » où il est le garde du corps des prostituées et des mauvais garçons. Le premier Club de race est fondé en 1880 à Paris. Le premier standard est établi en 1898, année où la Société Centrale Canine reconnaît la race.


Vidéo

Copyright : reproduction interdite, tous droits réservés